Pourquoi Trump devait échouer

Sources http;//cluborlov.blogspot.com via

https//lesakerfrancophone et

https://reseauinternational.net/pourquoi-trump-devait-echouer/

Dmitry Orlov nous explique pourquoi les promesses de Donald Trump étaient inatteignables dans une Amérique au seuil de sa déchéance et pourquoi ceux qui l’ont vaincu sont prêts à toutes les turpitudes pour durer .

La société américaine est à ce stade si polarisée que la grande majorité des gens ne voit pas les choses comme elles sont. Ils ne peuvent voir chaque chose que de la droite ou de la gauche, et donc tout ce qu’ils peuvent voir, c’est ce à quoi quelque chose semble être, vu de droite ou de gauche, et non ce qu’elle est réellement, parce que pour voir cela, il faudrait qu’ils s’élèvent au-dessus d’elle, c’est-à-dire au-dessus de la politique. Mais si je vous disais que je peux planer au-dessus de la politique et vous donner une vue d’ensemble de la présidence de Donald Trump, vous seriez raisonnablement méfiant de mes propres préjugés politiques, qu’ils soient conscients ou non. Pour contourner ce problème, je vais vous présenter une vue de la présidence de Donald Trump du point de vue de l’un des ennemis de l’Amérique – de ceux que l’Amérique a publiquement désignés comme ses ennemis, à savoir la Russie. Les analystes russes – ceux que je respecte particulièrement, étant des connaisseurs très pointilleux parmi les analystes russes – ont tendance à considérer Trump comme un idiot utile. Ils sont quelque peu déçus que Trump se soit avéré être insuffisamment utile et un peu trop idiot.

C’est intéressant mais pas trop important ; la présidence de Trump est terminée, le procès de mise en accusation de Trump (le deuxième !) est terminé, et attendre l’issue de futures affaires pénales alléguant que Trump a mené une insurrection, c’est comme attendre que le chat attrape la dernière souris. Mais le mouvement Trump, ses partisans et ses sympathisants sont toujours là, et étant donné la probabilité non négligeable que l’administration Biden s’avère être un désastre bien plus important que celle de Trump, nous pourrions voir de notre vivant un mandat Trump 2.0 et même 3.0 et ainsi de suite, dont aucun, selon mon analyste russe préféré, ne fonctionnera mieux pour tout un ensemble de raisons bien comprises. Voulez-vous savoir quelles sont ces raisons ? Alors, continuez à lire !

Commençons par planter le décor. Au XXIe siècle, les États-Unis sont passés d’une ère de capitalisme à une ère de parasitisme. Au cours du XXe siècle, les États-Unis sont devenus un centre mondial de production industrielle et de découverte scientifique et ont atteint une supériorité militaire écrasante. Cela leur a permis d’améliorer considérablement leur niveau de vie, tout en engendrant un énorme fardeau de parasites sociaux et économiques de toutes sortes. La production industrielle a été délocalisée vers des pays où la main-d’œuvre est moins chère et à sa place, une économie de services parasitaire s’est développée. Alimentée par un crédit à la consommation facile, elle a entraîné une orgie de divertissement consumériste et un gaspillage général, ne produisant rien de durable. Imperceptiblement pour la plupart des gens, l’Amérique est passée d’une puissance industrielle à une friche industrielle délabrée avec des infrastructures décrépites, de mauvaises manières, une discipline médiocre et un moral déliquescent axé sur les bulles du marché, le blanchiment d’argent, les jeux d’argent et le vice. […]

La suite en français sur le Saker francophone ou Réseau international

2 commentaires sur “Pourquoi Trump devait échouer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s