Fessenheim : la preuve du désastre politique français

jacqueshenry

C’est un article du site Causeur qui m’a conduit à prendre mon clavier à défaut de plume pour écrire ce petit billet. Il est fait mention dans l’article cité (lien en fin de billet) de la capacité de nuisance des écologistes qui sont arrivés à faire condamner l’Etat français pour ne pas avoir respecté ses engagements de réduction d’émissions de carbone tout en ayant préalablement exigé la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Cette fermeture a provoqué l’émission d’au moins 10 millions de tonnes de carbone et l’Etat a été condamné pour ne pas avoir limité de 15 millions de tonnes ces émissions entre 2015 et 2018, c’est-à-dire avant la fermeture de la centrale de Fessenheim. Cécile Duflot, aujourd’hui directrice d’Oxfam-France, fait donc perdurer son pouvoir de nuisance. Elle n’est certainement pas idiote et par conséquent elle doit savoir que les moulins à vent installés à grands frais sur…

Voir l’article original 392 mots de plus

Pano Actu sous dictature sanitaire

Petit rappel des infamies judiciaires républicaines

Décadence de Cordicopolis

Mieux vaut tard que jamais ! Radio Méridien Zéro, c’est ici

Les sentiments d’insécurité, d’hospitalisations ou… de dents cassées : excellents !

En préambule, l’émission évoque l’embastilllement de militants identitaires d’Angers (dont François-Aubert Gannat) pour une action contre les gauchistes locaux qui n’ont de cesse de provoquer tous ceux qui n’adhèrent pas à leur folie idéologique. Le Salon Beige du 17 juin 2021 résume bien le problème ahurissant de la justice en France qui condamne à des peines extrêmement lourdes des garçons en situation de légitime défense et, à l’inverse, qui peut être d’une clémence incroyable pour des agresseurs reconnus voire récidivistes.

« Suite à laperquisitionde début juin du local de L’Alvarium à Angers, un jeune homme a été condamné à 10 mois fermes de prison (avec mandat de dépôt) pour avoir réagi (relativement modérément) à une énième provocation antifa. Deux autres ont interdiction de fréquenter le local…

Voir l’article original 605 mots de plus

Le Professeur Didier Raoult répond aux mensonges de Mediapart

« Que vouliez-vous qu’il fît contre trois (tous) ?

Qu’il mourût,
Ou qu’un beau désespoir alors le secourût. »

Antidotes

Les chiens sont lâchés contre le Pr Raoult. Avant-garde de Big Pharma, Médiapart montre les crocs. Mais pourquoi la loi Avia ne s’applique-t-elle pas à tant de haine ? Et d’ailleurs pourquoi tant de haine ? Ah ! elle est belle l’attaque sans argument, le scud sans munition ! On vous a déjà montré l’embrouille dans cet article .

Sans l’OMS pas de salut, et pourtant…

Quels sont les « arguments » de Médiapart ? La première banderille : sulfadiazine et minocycline, deux composants du cocktail utilisé à l’IHU de Marseille pour soigner la tuberculose, ne sont pas approuvés par l’OMS.
Sur le site de l’OMS, p 108, les médicaments préconisés pour la tuberculose sont l’isoniazide, la rifampicine, la pyrazinamide, l’éthambutol et la streptomycine. Ce sont les premiers à avoir été découverts en 1946-1948. Ils se sont révélés soit inefficaces contre la tuberculose pulmonaire (streptomycine), soit trop…

Voir l’article original 1 464 mots de plus

Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer ?

Saine question que pose ce touiter et qui n’aura jamais de réponse sauf qu’à cette température les saloperies qui sont dans la bouteille vont crever.

Covid-19 : la Chine ouvre un centre de quarantaine géant pour les touristes – Juste Milieu

Source : Covid-19 : la Chine ouvre un centre de quarantaine géant pour les touristes – Juste Milieu

On va tout de suite poser les bases.

Tout ce qui suit est tiré d’un article du Figaro du 23 octobre 2021.

Autant couper court aux accusations de complotisme qui pourraient naître à la lecture des lignes qui suivent.
Oui, c’était un bruit de fond qui courait depuis plusieurs mois.

Une vilaine rumeur qui soutendait l’ouverture de “camps de quarantaine” dans le monde, tantôt en Australie, tantôt ailleurs.
Oui, des hordes de “fact-checkers” juraient leurs grands dieux que tout cela n’était que pure invention.
Oui, tout cela est désormais factuel (au moins en Chine, en tout cas).

La ville de Canton vient d’ouvrir l’un des premiers centres de quarantaine du pays, ou “station sanitaire internationale” d’après un article de CNews du 29 septembre.
Ce nouveau “complexe de 5 000 chambres”, dont la construction a commencé en juin dernier, fait la taille de 46 terrains de foot…

… soit 250 000 mètres carrés, rien que ça !

Pourquoi un tel gigantisme ?
Deux raisons : une potentielle reprise épidémique qui fait trembler les autorités chinoises et des “hôtels de quarantaine” qui ne parviennent plus à répondre à la demande.

Le but du jeu ?

Chaque nouvel arrivant de l’étranger en Chine “sera strictement confiné pendant trois semaines”.
Oui, parce que c’est la règle en Chine depuis le printemps 2020.
Chaque nouvel arrivant doit respecter pendant deux à trois semaines un strict isolement.
Et faut voir la gueule de l’isolement…

À côté, Star Wars c’est Louis la Brocante

La suite sur La Terre du Juste Milieu