Le patronat français commence à déchanter…

conseil dans l'espérance du roi

Séduits par les promesses d’Emmanuel Macron avant son élection en 2017 puis confortés dans leur choix par les premières mesures économiques prises en leur faveur après qu’ils l’eurent porté au pouvoir, de nombreux chefs d’entreprise ne cachent plus aujourd’hui leurs doutes sur sa capacité réelle à réaliser les réformes qu’ils attendaient. Car les faits son têtus et il n’est pas sûr que les désirs du patronat soit en adéquation avec ceux du peuple français…

C’était leur champion. Celui dont ils disaient qu’il « cochait toutes les cases » et allait « enfin remettre le pays en ordre de marche ». Entendez surtout celui qui avait donné suffisamment de gages à la finance et aux puissants de l’économie pour que l’espérance des plus riches de pouvoir l’être davantage encore soit « enfin » satisfaite : moins d’impôts pour ceux qui s’y soustraient déjà largement, moins de contraintes administratives et financières pour les…

Voir l’article original 847 mots de plus

Publicités

Premier article de blog

Il s’agit de votre tout premier article Cliquez sur le lien Modifier pour le modifier ou le supprimer ou commencez un nouvel article. Si vous le souhaitez, utilisez cet article pour indiquer aux lecteurs pourquoi vous avez commencé ce blog et ce que vous envisagez d’en faire. Si vous avez besoin d’aide, adressez-vous aux gentils utilisateurs de nos forums.