Priver un salarié de revenus pendant deux mois avant de le licencier s’il n’est pas vacciné. Qui a imaginé un truc aussi immonde et débile ?

La république de la honte, plus les dirigeants sont petits, plus grande est leur ignominie.

Antidotes

Qui va voter cette saloperie ?
ça ne choque que moi ?

— Norbert Hekimian (@NorbertHekimian) July 20, 2021

Élisabeth Borne: « On a introduit une procédure de suspension du contrat de travail, sans rémunération » pour les salariés sans pass sanitaire valide pic.twitter.com/45FxjU6tPA

— BFMTV (@BFMTV) July 20, 2021

A la question de savoir qui va voter cette saloperie, pas de soucis à se faire quand on relit le rapport du Sénat. Le système est solidaire dans toutes ses composantes. Pourquoi pensez-vous que les citoyens ne votent plus à part une minorité qui se berce encore d’un je ne sais quel devoir citoyen ? Pour le reste, se dire que derrière ce genre de proposition et de projet de loi, il y a forcément des hommes et des femmes. Il est grand temps de savoir qui ils sont…

Voir l’article original

Coïncidences

Si on s’intéresse un tout petit peu aux mondialistes on ne peut pas remarquer leur amour pour la numérologie et leur prédilection pour les chiffres 1 utilisé le plus souvent en double et 2, deux étant souvent utilisé pour marquer le doublement du chiffre 1. Ainsi 11 ,12, 21 sont assez souvent utilisés

Ainsi le 11 septembre est bien composé de 1 et 1

L’attentat qui n’est pas un attentat de Toulouse se produit le 21 septembre c’est à dire deux fois 1

L’attentat de Madrid se produit le 11 mars, ceux de Londres dans le métro le 21 juillet, il y a un 11 avril au Pakistan, un 11 juillet à Bombay etc, la liste est relativement longue et le 11 revient assez fréquemment. C’est parfois plus indirect mais les attentats de Bombay dans la ville et les hôtels ont été commises du 26 au 29 novembre … numéroté 11 dans le calendrier

L’attentat du Baraclan et les massacres qui s’ensuivirent ont eut le le 13 … novembre, mois numéroté 11, dans deux arrondissements de Paris , essentiellement dans le 11° arrondissement …

C’est donc avec une curiosité non dissimulée que j’ai observé que la déclaration de Macron qui jette à bas tout notre édifice démocratique en quelques mots, a été prononcée un 12 (à défaut du 11 on utilise l’artifice 1 deux fois) et qu’elles prennent effet le 21 (idem 1 deux fois) .

On ne peut y voir que des divagations, mais quand on voit comment la directrice du FMI a fait sa petite séance de numérologie à des journalistes, ça vaut le coup de s’y intéresser.

Au bord du gouffre

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Le 12 juillet, le bestiau possédé et pervers narcissique qui sert de «président» à la ripoublique «française», a annoncé l’injection obligatoire pour tous.

C’était prévisible… sauf que ladite obligation ne pouvant pas être imposée frontalement, à cause de la quinzaine de traités qui lui fait barrage, la marionnette psychopathe de l’oligarchie mondialiste devait trouver un biais.

C’est chose faite : ces fous furieux menacent simplement de licenciement une grande partie de la population si elle refuse l’injection. En cerise sur le gâteau, il y a aussi l’instauration d’un passeport vaccinal, rebaptisé «pass sanitaire» (LOL), y compris pour les gamins à partir de 12 ans. Pour les commerçants qui refuseraient d’imposer le «pass» à l’entrée de leur boutique, 45.000 euros d’amende et 1 an de prison. Ne parlons pas de la mise en «isolement forcé» pendant 10 jours de toute personne qui aura eu un test PCR positif, sous surveillance…

Voir l’article original 1 172 mots de plus

Vaccination : Attali nous révèle le Plan ! Blog Terre Autochtone

Ecoutez et réécoutez cette vidéo, pesez chaque mot : le chargé de com de l’oligarchie s’exprime (19 juillet) !

Attali nous révèle ouvertement, de manière à peine voilée par de cyniques considérations sur l’altruisme ou l’empathie (« après un choc » toutefois), la place du vaccin dans ce qui apparaît clairement comme un projet transhumaniste.   

Celui qui a fabriqué Macron nous explique d’une voix douce, destinée à nous montrer combien il nous aime, que « l’histoire de l’humanité est une longue traduction de l’être vivant en un objet, en un artefact ». Notre destin serait-il alors de devenir des objets ?

Oui nous explique le prophète et « nous sommes très capables de créer des vaccins » qui vont « améliorer » (sic) ce code génétique. « Au bout de la route c’est quoi ? » demande-t-il. Et il répond : « c’est de fabriquer d’une façon artificielle, à partir de ce code [génétique] des êtres artificiels ». Nous voilà prévenus !

Attali croit en « l’artificialisation » du code génétique : « serons-nous un jour, par le biais de cette maîtrise des codes, des objets comme les autres qui se croiront éternels parce qu’ils auront été fabriqués artificiellement, puisque c’est dans l’artefact que se situe la vérité (sic !)».

Attali avoue également que, dans la crise actuelle, notre code génétique est effectivement remis en cause (« tous les codes sont remis en cause »). Au nom d’une « économie de la vie » fondée entre choses sur le « digital », le « numérique », la « sécurité » et les « énergies durables », il nous dit que tout ce qui découle du pétrole (alimentation, agriculture, transport, industrie mécanique, chimique, textile…) ne sera plus « autorisé » (ainsi que tout ce qui découle du sucre, du tabac ou de l’alcool !).  

A propos de pétrole, j’ouvre ici une parenthèse éclairante, sur… la Corée du Nord.

Jusqu’en 1989, l’URSS fournissait à la Corée du Nord un pétrole quasi gratuit. Entre 1989 et 1992, les importations de pétrole, alors payées au prix du marché, sont passées de 500 000 tonnes par an à 30 000 tonnes. L’économie du pays s’est alors effondrée. L’agriculture intensive basée sur le pétrole a entamé un irrémédiable déclin. Le parc de machines agricoles, moins utilisé faute de carburant, s’est progressivement détérioré (il a été estimé que seulement 20% de toutes les machines agricoles étaient en état de marche à la fin des années 90). Dès lors, la Corée du Nord n’avait plus d’autre solution que de revenir à une agriculture traditionnelle. Mais qui dit « agriculture traditionnelle » dit davantage de bras : il a donc  fallu soustraire à l’industrie un grand nombre de travailleurs (à la fin des années 80, 25% de la main-d’œuvre était engagée dans l’agriculture; ce pourcentage est passé à 36% au milieu des années 90). Et qui dit « agriculture traditionnelle » dit aussi moindres rendements (on estime que le rendement agricole a diminué de 60% en Corée du Nord), allongement des cycles, repos de la terre….

Une diminution des rendements agricoles de 60% c’est, concrètement, plusieurs millions de morts. Le Monde du 05 mars 1999 fait état de trois millions de morts en Corée (le pays comptait alors vingt deux millions d’habitants). Des cas de cannibalisme sont attestés. En 1998 la FAO (l’organisme de l’ONU consacré à l’agriculture), estime la récolte coréenne à 2,66 millions de tonnes de céréales. Or, toujours selon la FAO, la subsistance minimale de la population nord-coréenne exige 4 millions de tonnes de céréales. Seul le Programme Alimentaire Mondiale endiguera la catastrophe et sauvera le peuple coréen.

Attali entend donc ne plus « autoriser » le pétrole et tout ce qui en découle, à commencer par l’agriculture mécanisée et l’industrie. A l’évidence, il fait état d’un plan de réduction de la population !

En somme, la Plan oligarchique, dont la vaccination de masse, chargée, selon Attali, de modifier notre « code génétique », apparaît comme la première étape d’un  processus qui consiste à nous ravaler au rang » d’objets », avant de nous faire disparaître.

Aristote définissait l’esclave comme un « objet inanimé ». En fait, Attali nous promet l’esclavage pour quelques uns, réduits à l’état de choses, et l’anéantissement pour la majorité.

Ecoutez et réécoutez cette vidéo, pesez chaque mot : le chargé de com de l’oligarchie s’est exprimé. Désormais, vous connaissez le Plan, et il indique que bientôt vous ne serez plus qu’une chose ou un cadavre.

Entre la rue ou les chaînes et le caveau, il nous faut maintenant choisir !

Antonin Campana

Une explication à certains cafouillages en Russie ?

Vendredi 16 juillet, le Président Vladimir Poutine a approuvé un plan général visant à « nettoyer » les structures de pouvoir de la Russie des « éléments déloyaux et hostiles ». Le plan a été développé sous la direction de Nikolay Patrushev, ancien directeur du FSB et actuel Secrétaire du Conseil National de Sécurité.

Ce plan a été nommé « Только свои » (« Seulement les siens », à comprendre comme « seulement les notres »). Selon le document, il y a dans les structures de pouvoir de la Russie, jusqu’à 15 % d’éléments hostiles à la direction actuelle du pays et favorables à un rapprochement avec les pays occidentaux. Ce que l’on appelle communément ici « la 5-ème colonne ». Selon les auteurs du plan, ces 15% sont potentiellement prêts à aider « des forces hostiles dont le but est de détruire le pays ».

Ce plan entrera en vigueur le 1er octobre 2021 et se poursuivra en principe jusqu’à la fin de février 2022. Un rapport sera remis au Président le premier jour de chaque mois, Le FSB est chargé de l’organisation et de la mise en oeuvre. Des commissions seront formées d’ici le 1er octobre pour organiser le développement pratique des opérations.

Le 1er août 2021 commencera un processus préliminaire qui vise à définir précisément selon quels critères les « éléments hostiles » seront déterminés, à définir les méthodes employées pour les identifier, et à définir les mesures organisationnelles et opérationnelles.

Source Ivan Frakov VK et russeinfo

D’après ce post paru sur VK, et l’article de Russe Info, Poutine entreprendrait une épuration de son administration dans les prochains jours pour éliminer les éléments perturbateurs.
Par exemple les observateurs ont mal compris ce qui s’apparente à un changement de doctrine su le covid comme la covidofolie qui a saisi Moscou ces dernières semaines.
Souhaitons qu’il évite les bavures, mais face à la pression que manifeste l’Occident à l’égard de la Russie le pays a plus que jamais besoin d’une administration sure et soudée. Et puis ça donnera du grain à moudre aux chouineuses de nos médias, ça nous changera des pubs provax .

Vaccination du personnel soignant, le professeur Raoult a préparé la tâche du président français.

Il a racheté ses péchés

Le blog de Liliane Held-Khawam

Le 9 juillet 2021 le 1er réseau d’affaires franco-chinois, le Chinese Business Club, postait une vidéo sur un évènement de taille: la conférence du Professeur Raoult. Par conséquent, nous pouvons imaginer que celle-ci eut lieu autour du 8 juillet.

Voir l’article original 185 mots de plus

A Choice Between the Courage and the « Utopia » – by Tessa Lena – Tessa Fights Robots

A Choice Between the Courage and the « Utopia » A testimony by a brave French attorney + a must-see short sci-fi film. Tessa Lena 2 hr ago 3 1 This story is about totalitarian tendencies and love. Earlier today, I marveled at the testimony by the fearless French attorney, Virginie de Araujo-Recchia. In her testimony, she talked about how France had become a medical dictatorship, how the French media was fearmongering in an attempt to create bad feelings between the jabbed and the unjabbed (even the language for both is a tad undignifying, no?)—and how the people were seeing through the lies and taking to the streets to protest draconian mandates—the jabbed and the unjabbed protesting the mandates together, heart to heart.

Source : A Choice Between the Courage and the « Utopia » – by Tessa Lena – Tessa Fights Robots