Après les Kazakhstan l’ère des révolutions de couleur est terminée

Vous pouvez lire l’article de référence de Pablo Escobar soit sur Réseau International, soit ci-dessous

Source Réseau International

Cet article nous décrit comment la tentative programmée de transformer une simple manifestation contre la hausse des prix du carburant en révolution de couleur manipulée par les services secrets US, britanniques turcs et israéliens a été désamorcée par l’intervention rapide de la Russie et de ses alliés de l’OTSC. Cette tentative est à rapprocher de la tentative d’assassinat du président Biélorusse il y a quelques mois et de la tentative de coup d’État au Kirghizstan il y a quelques semaines (médias français complètement silencieux) avec l’aide de fondamentalistes islamistes du Proche-Orient.

Tout l’arc eurasiatique qui protège la Russie, Ukraine exceptée ayant montré ses capacités de résistance et les services secrets russes ayant prouvé leur efficacité, l’auteur en déduit que les révolutions de couleurs manipulées par l’Occident sont terminées dans la région.

12 commentaires sur “Après les Kazakhstan l’ère des révolutions de couleur est terminée

  1. Derrière chaque révolution, il faut regarder si elle n’est pas manipulée par certains intérêts, quels qu’ils soient je pense.. le passé a largement démontré à quel point les peuples ont été poussés à la colère ultime par certains dont les buts n’apparaissent que bien plus tard, ce qui fait que les gens ne font pas forcément le rapprochement…

    J’aime

      1. C’est précisément où nous en sommes… Alors que faire ? Si la révolution ne peut-être faite, nous devrions employer d’autres moyens, comme le boycott général de tout ce qui n’est pas absolument indispensable à notre quotidien. Se restreindre pendant un temps fera plus d’effets secondaires négatifs à leurs bénéfices engrangés par la société de consommation. Et en plus, nous ferions de grosses économies, et ce serait bon pour notre planète ! Faire d’eux des géants aux pieds d’argile…il n’y a eu qu’à constater la panique lors des blocages des ronds points par les gilets jaunes, les hypermarchés et toutes les enseignes qui y gravitent ont très vite pigé qu’ils étaient en train de perdre un fric monstre..en quelques jours ! Auchan -30% de CA, un mois avant Noël…je pense que la est notre force, faut il encore s’en servir tant que c’est encore possible

        J’aime

  2. Si les révolutions de couleur sont démodées ça va péter ailleurs.
    Je soupçonne même que la prédiction macronesque d’une « situation grave » qui l’empêcherait de se représenter pourrait être une crise internationale plutôt qu’une péripétie Franco-française ou Covidienne.
    P.S. J’ai un commentaire en attente pour cause de double lien.

    J’aime

    1. nous avons déjà évoqué ce genre de scénario. Les USA sont sur le point de perdre leur position de leader mondial, c’est même déjà le cas dans certains domaines. Même leurs capacités de fouteurs de merde semblent s’émousser. La concurrence monte tant de la part de la Russie, que de la Chine, surtout la Chine qui aura demain des bases navales tant dans l’Océan Indien que dans l’Atlantique. Les Russes ont des capacités de frappe inégalées. Il faut urgemment une guerre aux USA puisqu’ils ne connaissent que ce moyen d’assurer leur hégémonie

      J’aime

  3. les révolutions de couleur ? des jacqueries qui reposent sur une légitime colère ! dans tous ces pays la population en ébullition a de bonnes raisons de se révolter .. que des forces extérieures en profitent pour avancer leurs pions est une autre affaire . Les gouvernements tyranniques suscitent les révoltes que des malins utilisent ou dévient de leur juste cause . Donc la responsabilité du mécontentement est imputable aux gouvernants qui créent les raisons de la colère . Que cette colère soit déviée de sa juste cause est une autre affaire …

    J’aime

      1. Nous avons l’ expérience des Gilet-jaunes dont les sources de la colère étaient -sont!- légitimes mais ont été sabotées par les collabo du gouvernement .

        J’aime

      2. disons qu’ici on n’a pas vu des agents américains, israéliens ou turcs diriger des commandos armés pour prendre d’assaut les ministères. Ça pourrait se produire demain si nos banlieues se soulevaient.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s