Et pendant ce temps là …

Inspiré de l’article de Strategka 51 : La nouvelle débâcle israélienne en Syrie

Pendant que les députés et les sénateurs nous jouent la grande scène du « plus défenseur de tes libertés que moi tu ne trouveras pas » en validant après effets de manche et coups de menton tous les délires du morpion de l’Élysée, les Israéliens viennent de se prendre une grosse baffe en Syrie ainsi que le rapporte le blog Strategika 51.

Les 20 juillet les Israéliens, profitant de l’Aït-El-Kébir, ont lancé une attaque aérienne par quatre aéronefs au sud du pays . Penant bien soin de passer à la verticale d’une base US située au nord de la Jordanie, la base d’Al-Tanf, pour semer la confusion, ils ont tiré 8 missiles de croisière, modernisés, hyper sophistiqués vers des objectifs militaires syriens.

Les systèmes BUK-M2, russes, de l’armée syrienne ont pu détruire en vol 7 des 8 missiles et perturber le guidage d’un huitième .

Réitérant leur attaque le 22 juillet, cette fois-ci à partir de l’espace libanais, deux aéronefs israéliens tirèrent quatre missiles de croisière tout aussi sophistiqués, imbrouillables etc, qui furent aussitôt détruits par les systèmes BUK-M2 de l’armée syrienne.

système BUK-M2 de l’armée algérienne

Strategika 51 en tire deux conclusions . La première est que les Russes ont protégé les avions israéliens en ne permettant aux Syriens de ne détruire que les missiles, pas les avions, mais que cette fois-ci ils ont autorisé un tir que peut-être ils avaient jusqu’à présent retenu pour des raisons géostratégiques ; d’autre part, il apparait qu’Israël serait en passe de perdre son seul atout militaire de poids, son aviation, omniprésente et invincible dans la région.

Après l’échec des tirs de missiles depuis des navires occidentaux dont français il y a quelques mois, ce nouvel échec de la technologie occidentale face aux moyens de défense aérienne d’origine russe marque un tournant dans la domination militaire occidentale. Par ailleurs on sent que la puissance militaire israélienne a passé son point d’apogée et que désormais, le sort du pays en proie à de nombreux conflits internes et à son impossibilité de réduire totalement la « menace » palestinienne est engagé à terme .

Il est intéressant d’observer qu’au moment où les mondialistes enregistrent de gros succès en Occident avec leur plandémie, qu’Israël noue des liens de plus en plus étroits avec les monarchies arabes pour lutter contre les autres pays musulmans, que le pays a remporté une victoire militaire, même relative, en parvenant à réduire fortement la menace représenté par l’Irak et la Syrie, par le biais d’interventions occidentales sous diverses formes, sa puissance militaire entame son déclin, la société se délite peu à peu, les résistances périphériques se durcissent.
Dans le délire apocalyptique judéo-mondialiste, Jéusalem ─ dans laquelle le troisième Temple doit être érigé ─ devrait être la capitale du monde mais en prend-on vraiment le chemin ?

3 commentaires sur “Et pendant ce temps là …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s