21 commentaires sur “L’hystérie des vaccinolâtres

      1. Comme vous le dites le danger est présent .

        Du pur jus !
        Tout à l’heure , dans un magasin alimentaire de ma ville , j’attendais mon tour , et il y avait une bonne femme en déambulateur qui demande à la vendeuse si elle était vaccinée , elle lui répond que oui , et la dite bonne femme dit : il faudrait tuer tous ceux qui ne sont pas vaccinés , les passer par les armes .
        Moi : mais vous vous rendez compte de ce que vous dites ???
        La gérante du magasin : Madame , vous n’avez même pas le masque qui est obligatoire , veuillez le mettre svp .
        La bonne femme : mais je suis vaccinée .

        Moi : les gens meurent même vaccinés .

        La gérante : c’est absolument vrai , et une autre dame le dit aussi .

        Après le départ de cette garce , la gérante a demandé à ses excellentes vendeuses de ne plus la laisser rentrer sans son masque , et aussi : ce qu’elle a dit est très grave .
        Le danger est déjà là …….

        Souris Grise .

        J'aime

      2. si on les laisse faire, ils vont nous tuer, nous entrons dans une période d’hystérie collective propre aux révolutions et autres évènements dramatiques et le gouvernement au lieu de tempérer les choses attise le feu . Rien que ça leur vaudra à tous le tribunal quand le bon sens sera revenu.

        J'aime

  1. — Vous cachez des gens non-vaccinés dans votre cave, n’est-ce pas ?
    — Non, jamais de la vie, et d’ailleurs, voici la clef de la trappe que vous trouverez dissimulée sous la pile d’anciens numéros de *Rivarol* et de *Lectures hexagonales*. Le signal, c’est trois coups.
    — Merci de m’y autoriser, mon brave. Allons-y, messieurs, nous avons du gibier à lever — du gibier de potence, ah ah.
    Le délateur reçoit alors son juste salaire sous la forme de trois injections, administrées sans douceur, de substances expérimentales programmables génétiquement modifiantes. Il s’écroule immédiatement, agité de léger soubresauts convulsifs. Désignant le futur cadavre, le chef du petit groupe de milichiens donne un dernier ordre avant d’aller quérir les récalcitrants à traiter :
    — Enlevez-moi ça, Transformation en Soleil vert ou en compost, au choix. Les autres, avec moi : macron akhbar !
    (Saynète inspirée par tous ces résistants qui finissent par céder sous la pression, ayant oublié leurs belles paroles — on peut leur en vouloir encore plus qu’aux moutons naturels.)

    J'aime

  2. Je me demande si nous ne devrions pas prendre les devants en portant des t-shirts, badges ou casquettes avec « non vacciné ».
    2 avantages :
    – On ne nous poserait plus la question
    – on passerait devant tout le monde aux caisses des magasins
    – ça ferait ptet prendre conscience de l’énormité que constituerait le port d’une seringue jaune obligatoire pour les non injectés.
    Enfin, peut-être.

    On dirait que Christine Tasin n’aime pas beaucoup « la Levy » 😉

    J'aime

      1. Bonjour.
        « La Cheftaine de blablateur » ?
        Allez, pour plaisanter comme ça: « C’est Qui » ? « Qui ? »…
        Sans prendre de risque, enfin, j’espère.

        J'aime

      2. La cheftaine de Blablateur, c’est évidemment la Lévy de Causeur.
        Le « super-pouvoir » du saint, c’était la lévitation — si j’ai laissé entendre que la facétie devenait risquée en raison de l’hypersusceptibilité de Thémis, je n’ai pas prétendu qu’il était bon. 😉

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s